2 savonnettes + 2 solides-vaisselle ;-)

68

Avec un véritable savon de Marseille de 600g, à 4,40€, il est possible de faire 4 morceaux de savon d’une taille plus pratique (type savonnette) et d’un prix défiant toutes concurrences !
Je les utilise, en passant tout simplement l’éponge dessus, pour faire ma vaisselle. Après différents essais de liquides vaisselle maison (qui ne dégraissaient pas assez, ou qui bouchaient les flacons), c’est ce que j’ai trouvé de plus pratique et « zéro déchet », sans flacon en plastique.
Je réserve le liquide vaisselle pour parfois une poêle plus grasse que la moyenne, et je l’achète avec mon flacon chez « Maddie, Le Comptoir du Vrac« . Vous y trouverez des produits ménagers fabriqués dans la Drôme.

Si malgré la pureté du véritable savon de Marseille et ses 72% d’huile d’olive, votre peau a besoin d’encore mieux : vous avez les savons au lait de jument, fabriqués par Laury Valette, à St Martin Sur Lavezon.
Vous pouvez trouver ses produits à l’épi-cerie du village. Pour en savoir plus :
https://boutique-savon-jumens.eproshopping.fr
Suivez Laury sur FB : https://www.facebook.com/profile.php?id=100005501418352

Le plus « dur » est fait, le savon a déjà été partagé en deux…

Scie à bois, couteau à pain ou à surgelé, il n’est pas compliqué de couper un gros savon !
Ne jetez surtout pas la « sciure » :
– soit vous l’utiliserez à la place d’un partie de votre lessive habituelle (à noter : Laury fabrique aussi de la lessive !)
– soit vous la mettez dans un petit récipient (de forme facile à démouler), et vous mettez un peu d’eau, profitez en alors pour y « noyer » vos restes de savons. Vous le laisserez sécher au courant d’air, vous finirez le séchage sur une grille. D’ici quelques semaines vous aurez un nouveau savon, rond.

un savon entier, les « miettes » + un reste de savon dans le bol.