Recette « Courgettes-Pickles »

56

Suite à l’atelier du samedi 14 septembre, pendant lequel Christophe nous a accompagné tout au long des différentes étapes pour réaliser nos bocaux de pickles, nous vous proposons de découvrir la recette en photos ! Mais pour plus de convivialité, venez participer à nos prochains ateliers 😉

Le matin, on a préparé 10kg de courgettes, 2,5kg d’oignons et 2,5kg de cornichons. Nous étions 7 adultes, ce fut donc un travail rondement mené !

De quoi remplir une grosse caisse, bien ajourée, que Christophe a inclinée pour que tous ces légumes perdent leur eau, grâce aux 3% de gros sel Guérande (450 grammes) qui ont été ajoutés et bien remués.
On peut préparer les légumes la veille, et les laisser dégorger toute la nuit, pour qu’ils perdent 30% de leur poids.

Repas partagé : de quoi patienter tranquillement pendant que les légumes dégorgent…

26% de poids, donc d’eau, en moins : il reste 11,75kg de légumes. L’eau, qui est sortie des cellules des légumes, sera remplacée par le vinaigre.

Ci-dessous, les autres ingrédients, et les étapes de préparation.

3 litre d’un vinaigre de vin blanc de bonne qualité.

24 grammes de curcuma, à bien mettre dans un nouet afin de ne pas se retrouver avec une pâte dans la préparation.
Remarquez qu’il existe des balances de précision sans pile ni batterie : il suffit de tourner la dynamo…

2 KG de sucre blond
15g de graines de poivre
40g de graines de moutarde

Faire frémir le vinaigre avec toutes les épices et le sucre, jusqu’à ce que ce soit dernier bien dilué.

Ajouter tous les légumes, et faire frémir à nouveau.

Ensuite égoutter les légumes, avant de les mettre en pots :

Nous avons fait 36 pots de 350 grammes.

Il faut bien tasser chaque pot, avant d’y ajouter le vinaigre et de boucher les pots à chaud.
Il nous est resté du vinaigre, il peut être utilisé pour des assaisonnements, ou pour refaire d’autres pots de pickles.

Une activité conviviale, très sympa à faire en grande quantité et en groupe.

Maintenant il faut avoir la patience d’attendre 2 mois avant de déguster ! Là nous aurions un produit ‘vert’, alors qu’en novembre il sera plus rond en bouche.
Vous pourrez en déguster et en acheter au marché de Noël…

Les bocaux se gardent une année dans une cave, et au réfrigérateur après ouverture, comme les cornichons.
Cette recette, avec cette qualité de vinaigre de vin blanc, est très bien tolérée, même par les estomacs supportant mal les cornichons.