Ciseler les orties sans se piquer !

347

Bien sûr, il y a la solution des gants ! Mais ça tient chaud. Je préfère le saladier, avec de bons ciseaux, d’autant que c’est rapide.

Si on n’utilise pas tout, il est possible d’en mettre à sécher. Dans ce cas, je cisèle après les avoir faites sécher. Puis on l’utilisera en tant que de besoin, voir on les gardera pour l’hiver, lorsqu’il gèle. Après les 1ères gelées jusqu’au début du printemps, c’est le seul moment ou l’on n’a pas d’orties à cueillir. Elles résistent bien à la sécheresse.
Si vous n’en avez pas à proximité immédiate de chez vous, vous pouvez en installer au pied du « jus de votre compost ».
L’ortie est très gourmande en azote. C’est pourquoi on la trouve près des bergeries ou écuries, et qu’elle arrive parfois toute seule là où on fume beaucoup (heu… de fumier hein ! ! )

Récolte de jeunes orties… avec des gants

Perso je fais ma récolte soigneusement, pour n’avoir qu’à les laver et les utiliser en cuisine. Ca ne prend pas plus, voir moins de temps, et surtout je trouve plus plaisant de travailler dehors, que dans la cuisine.

1ère publication novembre 2019