Lutte contre les moustiques tigres

184

De l’eau, qui stagne quelques jours, est indispensable aux larves de moustiques pour se développer. Un seul bouchon retourné peut suffire !
Un pneu permet la prolifération de milliers de moustiques en un seul été. Compte tenu de sa forme, un pneu qui prend la pluie a rarement le temps de sécher en moins de 12 jours ! !
Le moyen de lutte le plus efficace est de faire disparaitre, au maximum, les aires de ponte des moustiques tigres. Pour notre confort de tous les jours, mais aussi pour éviter la propagation de la dengue du chikungunya et du Zika en métropole. (En 2021 à l’ile de la Réunion, la dengue provoque plus de malades que la COVID).

Les pneus usagés, les encombrants, les jeux d’enfants, pieds de parasol, les bâches, etc, doivent être rangés à l’abri de la pluie. Les récupérateurs d’eau de pluie doivent être fermés par des moustiquaires ou du tissu. Les gouttières ne doivent pas être bouchées par des feuilles mortes ou autre. Les coupelles des pots de fleurs ne doivent pas contenir de l’eau en permanence. Videz régulièrement, tous les WE par exemple, celles que vous mettez pour les oiseaux ou hérissons.

Le moustique tigre vit dans un périmètre de 150 mètres autour des gites larvaires. Ainsi un moustique tigre qui pique une personne est majoritairement né dans la propriété de cette personne ou dans son voisinage.

Il revient donc à chacun d’agir, en adoptant un comportement de gestes simples et peu contraignants. Chacun doit participer à la lutte contre la prolifération de ce nuisible. Mettez en œuvre les moyens permettant de limiter leur prolifération : videz les coupelles, nettoyez les gouttières, couvrez les réservoirs d’eau, en résumé empêchez la stagnation d’eau !
En savoir plus : l’ARS, Agence Régionale de Santé, comment et pourquoi lutter contre le moustique tigre.

Source de cette carte cliquer ici.

Un pot de basilic, ou plus pour les grandes pièces, permet d’éviter que les moustiques n’y viennent (marche aussi contre les mouches). La mélisse et la menthe peuvent jouer le même rôle.
Le géranium marche également, les pots seront plutôt mis sur l’extérieur des fenêtres : son odeur n’est pas très agréable.

Au jardin, plantez mélisse, menthe (poivrée serait la plus efficace) et lavande. Les mêmes plantes vous protégeront aussi des aoutats et d’autres insectes.
La citronnelle de Madagascar est également efficace contre les moustiques, mais ne passera pas l’hiver chez nous. Comme pour le basilic, vous pouvez l’avoir dans un pot que vous rentrerez.

L’image ci-dessus est extraite d’un document que l’ARS avait fait circuler, fin d’été 2019, alors que 2 personnes ayant contracté la dengue à l’étranger avaient séjourné à Meysse. Nous avions eu la chance que cette maladie ne se propage pas… On ne peut pas toujours compter sur la chance !

Une fois qu’il n’y aura plus d’eau stagnante, dans les 150m autour de votre habitation, il sera temps de faire des pièges à ponte. Car malheureusement il restera des moustiques adultes, et peut être quelques points d’eau cachés.

PIEGE à LARVES :
Prendre une bouteille en plastique, découper le haut du bouchon de manière à ne garder que la partie qui se visse.
Couper la bouteille 3 à 4 cm plus bas que la partie en cône. Avant de remettre le bouchon, insérer un petit bout de moustiquaire qui se retrouvera pris entre le bouchon et la bouteille.
Mettre la partie conique à l’envers sur l’autre partie de la bouteille et scotcher les 2 parties ensemble.
Remplir le piège d’eau pour que l’eau remonte d’environ 2 cm en dessus du bouchon.
Mettre un petit bâton qui facilitera la ponte des moustiques, sans cela les moustiques tigres utiliseront très peu ce piège ! les oeufs des moustiques passeront à travers la moustiquaire, les larves se développeront normalement mais ne pourront pas ressortir quand transformées en moustiques…
IMPORTANT : penser à vérifier régulièrement que rien ne bouche la moustiquaire… Si non vous aurez un très beau nid à moustiques !

Photo du piège à larves prochainement.
Idéalement, il faut disposer un piège à larves tous les dix mètres environ autour de la zone à protéger, au sol dans un endroit ombragé, mais pas avec une couverture végétale trop importante. Ne les mettez pas juste à coté de votre lieu de vie, afin de ne pas les y attirer : mettez les plus proches à 5-6 mètres de vos fenêtres et terrasses.

Pour piéger les moustiques eux même: https://desinsectisation.ooreka.fr/fiche/voir/327482/fabriquer-un-piege-a-moustiques
Le sucre roux est de loin préférable au blanc qui fermentera trop rapidement. Le papier noir n’est pas indispensable.