Pesto d’ortie ou d’autres comestibles

1055

A gauche de la photo un pesto d’ortie, au centre des feuilles d’alliaire, à droite un pesto de fane de radis.

Recette « basique » :
1/3 d’ortie (ou autre plante comestible)
1/3 d’un oléagineux (tournesol, ou noisette, ou amande, ou noix, ou pignon de pin) (*)
1 petit tiers d’huile (d’olive, de noix, noisette, ou autre) (*)
Sel et poivre (sel et thym pour moi qui n’aime pas le poivre ! ) (*)

(*) : en vente en vrac à Cruas, détail cliquez ici. Et aussi chez Maddie à Montélimar.
A Cruas chez Lætitia, vous trouverez également des briques de lait, certains laits végétaux, du fromage…
En plus de générer peu de déchets, le GROS avantage du vrac : on achète juste ce qu’il nous faut pour tester un nouvel ingrédient et une nouvelle recette… D’autres idées de recettes par ici.

Vous aimez l’ail ? Au lieu d’en mettre une gousse, remplacez une partie de l’ortie par des feuilles d’alliaire.

orties

Pour les orties, les « blanchir » 1mn dans de l’eau à 60°, ne leur fait pas perdre leurs propriétés et évite que le pesto ne noircisse en surface. Pour les autres plantes, ce n’est pas utile.
Bien essorer les feuilles que vous voulez préparer en pesto.
Mixer les feuilles avec l’oléagineux, rapidement pour ne pas que ça chauffe : donc avec un bon robot.
Ajouter l’huile, mixer à nouveau.
Bien tasser dans un bocal et couvrir d’huile : se garde 8j au réfrigérateur.

Testez des variantes, et adaptez à votre goût !

Fichier avec d’autres recettes à base de plantes sauvages, n’hésitez pas à le télécharger pour l’avoir en permanence sur votre ordi (c’est plus économique en électricité que d’aller le consulter souvent sur notre site 😉 ):

1ère publication 6 mai 2019