Pièges à larves de moustiques

172

Si vous souhaitez éviter de vous « faire manger » autant qu’à l’été 2021, voilà qui devrait vous intéresser !
Le moustique tigre vit dans un périmètre de 150 mètres autour des gites larvaires. Ainsi un moustique tigre qui pique une personne est majoritairement né dans la propriété de cette personne ou dans son voisinage. Pour en savoir plus sur la lutte contre les moustiques tigres, cliquez ici. Car faire des pièges à larves sans avoir « assaini » l’environnement de votre lieu de vie, à 150m à la ronde, sera peu efficace.
En 2021 en Drôme Ardèche et ailleurs, les nombreuses pluies en mai, puis les orages assez réguliers, ont fait que tous les récipients étanches trainant dehors n’ont jamais eu le temps de sécher et ont été des lieux de pontes beaucoup plus nombreux que les années précédentes. Ceci explique la prolifération exponentielle que l’on a connu par ici des petits moustiques qui piquent en fin d’après-midi. Cela n’a pas changé le nombre de moustiques « historiques » qui piquent la nuit, car eux « préfèrent les mares aux pneus et autres récipients » (pour faire simple et court).

Le moustique tigre, et d’autres petits moustiques, piquent bien avant la tombée de la nuit, dès 16h et même avant si on les « dérange » en jardinant ou jouant dans l’herbe ! Ils n’étaient pas du tout présents en France au siècle dernier, ils sont « arrivés » tout d’abord dans le sud de la France. La particularité du moustique tigre est qu’il peut transmettre la dengue et d’autres maladies !

Simplissime tout est là. Pas besoin d’être un as du bricolage… attention toutefois lors de l’utilisation du couteau ou du cutter !

Si vous ne buvez rien en bouteilles plastique (transparentes ou pas ce n’est pas important), il vous sera malheureusement très facile d’en trouver… au bord des routes et un peu partout ! ! !

Couper la bouteille 3 à 4 cm plus bas que la partie en cône. Enlever le bouchon et le découper en haut de manière à ne garder que la partie qui se visse.
Avant de revisser le bouchon, insérer un petit bout de moustiquaire qui se trouvera pris entre le bouchon et la bouteille.
Mettre la partie conique à l’envers sur la partie basse de la bouteille : en principe l’ensemble s’emboite bien et ne permet pas à un moustique de sortir. Si non scotcher les 2 parties ensemble, mais ce sera moins pratique pour nettoyer le bout de moustiquaire.
Mettre un petit bâton qui facilitera la ponte des moustiques, sans cela les moustiques tigres utiliseront très peu ce piège.
Mettre de l’eau dans le piège pour que le niveau soit environ 2 cm au-dessus du bouchon. En été, surveillez le niveau d’eau régulièrement : ce peut être une mission confiée à des enfants. Ils devraient être motivés car leur peau attire tout particulièrement les moustiques ! Si la bouteille est propre et transparente, ils pourront y observer le développement des larves.
Les œufs des moustiques passeront à travers la moustiquaire, les larves se développeront normalement mais ne pourront pas ressortir (trop grosses/moustiquaire) quand transformées en moustiques…
IMPORTANT : penser à vérifier régulièrement que rien ne bouche la moustiquaire… Si non,
les œufs resteront dans la partie haute, et vous aurez un très beau nid à moustiques !

Idéalement, il faut disposer un piège à larves tous les dix mètres environ autour de la zone à protéger, au sol dans un endroit ombragé, mais pas avec une couverture végétale trop importante. Ne les mettez pas juste à coté de votre lieu de vie, afin de ne pas les y attirer : mettez les plus proches à 5-6 mètres de vos fenêtres et terrasses.

ATTENTION :
si vous mettez un petit jet d’eau dans un bac au jardin, il faut qu’il soit puissant pour que vous n’ayez pas de moustiques, malgré son fonctionnement !
TOUS les bacs d’eau (pour oiseaux, hérissons, pots de fleurs…) doivent être vidé une fois par semaine, afin que des larves n’aient pas le temps d’y faire leur développement complet et de prendre leur envol… vers votre tendre peau ! !