Protéines de soja et ratatouille, ou miso, ou…

36

Les protéines de soja (*) peuvent être utilisées en remplacement de la viande, une fois par semaine. Sèches, elles se conservent de longs mois et permettent donc de ne jamais être à court de protéines à cuisiner ! Elles offrent l’avantage de ne pas avoir de goût, donc de s’adapter à toutes vos recettes, vos épices, et vos goûts personnels. Ceux qui ne savent pas les cuisiner les trouvent d’ailleurs bien fades 😉
Prévoir 40g par personne (heu au pif, je pèse la prochaine fois).

(*) : en vente en vrac à Cruas, et à Montélimar, détail cliquez ici.
A Cruas chez Lætitia, vous trouverez également des briques de lait, certains laits végétaux, du fromage, du beurre et des oeufs bio. Oeufs bio aussi chez Maddie à Montélimar !
En plus de générer peu de déchets, le GROS avantage du vrac : on achète juste ce qu’il nous faut pour tester un nouvel ingrédient et une nouvelle recette…

Personnellement je les fais cuire 15mn dans un coulis de tomates bien assaisonnés aux herbes de Provence (ramassées par ici) et les ajoute à des pâtes ou du riz. Si vous l’aimez, faites revenir un oignon, puis ajouter le coulis et les protéines.

Ou je les mets à cuire en même temps qu’une ratatouille (photo ci-dessus). Même si elles cuisent plus d’un quart d’heure, leur consistance reste agréable.

Si vraiment je n’ai ni légume, ni coulis, je les fais cuire avec juste de l’eau et une cuillère à soupe rase de miso pour 2 personnes. Photo ci-dessous.

A droite et ci-dessous une CS de protéines avant cuisson

Il en existe de plus petites que celles ci. Vous pouvez aussi les cuire dans du jus, ou de coulis, ou avec du miso, puis les utiliser à la place de la viande hachée, pour farcir des légumes par exemple.
J’ai testé, en remplaçant seulement la moitié de la viande hachée par des protéines de soja, il y a peu de convives qui font la différence… Mais chut, faut pas leur dire, certains sont susceptibles LOL 😉

On le trouve dans les supérettes bio