Septembre

Si vous ne l’avez pas fait en juillet, ni en août, vous pouvez encore récolter les fleurs de MARJOLAINE (origan sauvage, voir photos sur la page de juillet). Pour vos pizzas, sauces tomates… à sécher pour en avoir toute l’année.
Au moindre orage les fleurs moisissent, et maintenant je ne pense pas qu’il y en aura de nouvelles. Ce sont donc les dernières semaines pour en ramasser.

Toutes les plantes évoquées au mois de juillet sont bien « grillées » ! Les mures se sont dé-séchées sur pied, toutefois il y en peut être au bord des lônes et des ruisseaux.

Les pommes sauvages sont maintenant mures : immangeables crues ni même cuites ! Elles se transforment en gourmandises acidulées une fois séchées. Les enfants adorent ça et c’est beaucoup plus sain que des bonbons.
Vu la météo, il est très facile de les sécher, juste en les coupant finement et en les mettant sur une grille dans une pièce avec un courant d’air.
Autres photos et recette dans l’article de droite.

Il est possible de faire pareil avec des poires sauvage, également booooocoup trop âpres crues.

Ne testez pas avec des pommes ou poires ‘ordinaires’ (bonnes crues), vous les trouveriez bien fades une fois sèches.

A part du pourpier, en bordure de nos jardins arrosés, je ne vois pas d’autres cueillettes, dites-moi si j’en oublie…
Pour l’instant le manque d’eau ne permet pas les repousses d’automne que nous avions pu avoir l’an dernier. Espérons que la pluie ne se fasse pas autant attendre qu’en 2017 (mi-novembre !!! )

Si les cueillettes vous manquent, profitez en pour regarder la page des quelques plantes que l’on peut récolter toute l’année, et peut être faire une provision de ‘clou de girofle’…

Si vous avez des idées de recettes spécifiques avec des plantes sauvages, n’hésitez pas à me le dire.
Anne 06-42_02-39-08 (ou mail via le site, accès au formulaire en page d’accueil)