Voiture électrique, véhicule « écolo » ? :

37

En FRANCE, on estime que la dette carbone d’une voiture électrique est d’environ 40.000km donc en moyenne 3 ans. C’est à dire qu’une voiture électrique avant même d’avoir roulé son premier mètre aura déjà pollué autant qu’une voiture thermique ordinaire qui aura 40.000km au compteur. Le bilan s’équilibre ensuite, la voiture électrique sera rentable d’un point de vue empreinte carbone au bout de 3 ans.
Dans les pays où la production d’électricité est fortement carbonée, on ne fait que déplacer le problème. Le CO2 qui ne sera pas émis quand la voiture roulera le sera pour produire l’électricité nécessaire pour recharger sa batterie. 

De la construction de la voiture, au recyclage des batteries, en passant par l’énergie électrique nécessaire pour recharger ses batteries, vous avez ci-dessous un lien vers article assez complet sur ce sujet :